La MRC de Témiscouata
   

Les bureaux de la MRC de Témiscouata sont maintenant ouverts à la population. Nous vous suggérons fortement de prendre rendez-vous avec l’employé concerné avant de vous présenter à la MRC, compte tenu qu’il y a encore des employés en télétravail jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez laisser un message sur la boîte vocale de l’employé ou lui transmettre un courriel et un suivi vous sera fait dans les meilleurs délais.

L’Équipe de la MRC de Témiscouata

    

sites-regionaux

La MRC de Témiscouata
Service de développement
Tourisme Témiscouata
Culture Témiscouata

   

       

Retour en zone orange : Des allégements bien reçus

TREMBSLBas-Saint-Laurent – Les membres de la Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) accueillent avec satisfaction l’allégement des mesures de confinement pour la région.

« Nous avons une situation enviable au Bas-Saint-Laurent, notamment en raison du respect des mesures de prévention par la population, les entreprises et les commerces de la région. À partir du 8 février, grâce à cet effort collectif, nous retrouverons tous un peu plus de liberté au sein de nos communautés », a déclaré Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup et président de la TREMBSL.

L’ouverture de tous les commerces et des restaurants est particulièrement appréciée. « Le fait de repousser l’heure du couvre-feu à 21 h 30 favorisera l’activité commerciale, tout en limitant la capacité pour les gens des zones chaudes de venir dans la région », souligne par ailleurs Francis St-Pierre, préfet de la MRC de Rimouski-Neigette et membre de la Table. « Ça va donner un peu d’air à nos commerçants qui ont investi beaucoup d’argent pour adapter leurs installations afin d’accueillir les clients de façon sécuritaire en contexte de pandémie. »

De son côté, Chantale Lavoie, préfète de la MRC de La Matapédia et membre de la TREMBSL, accueille favorablement l’ouverture des salles à manger dans les résidences pour personnes âgées et l’élargissement des groupes pouvant participer à une même activité extérieure. « Ça va faire du bien à nos aînés de retrouver un peu de leur vie sociale en résidence. Et de se voir à plusieurs pour pratiquer des activités de plein-air, dans le respect des règles sanitaires et de distanciation physique, bien entendu. C’est important de conserver un maximum de relations sociales, dans un contexte qui demeure cependant fragile, pour préserver notre équilibre mental après ce long confinement », résume-t-elle.

Les élus estiment qu’il ne faut toutefois pas baisser la garde. « C’est notre comportement exemplaire qui a permis cet assouplissement », rappelle Rénald Bernier, maire de Saint-Pascal et membre du comité exécutif de la TREMBSL. « Nous ne vivons pas sous une cloche de verre. Nous devons donc rester vigilants, dans un contexte où la pression accumulée sur le réseau de la santé et des services sociaux est encore très forte au Québec. Nous invitons les gens des zones chaudes à respecter l’interdiction de déplacements interrégionaux non essentiels et le gouvernement du Québec à surveiller de près la situation », ajoute M. Bernier.

« Nous comprenons qu’il faut maintenir un certain nombre de mesures contraignantes dans le contexte actuel. Or, la meilleure façon de parvenir à les lever, c’est de continuer à respecter les règles de prévention et d’endiguer la propagation. Nous soutenons ainsi concrètement les travailleurs et travailleuses de notre système de santé qui se dévouent corps et âme depuis maintenant 11 mois », conclut Michel Lagacé.

Pour en savoir plus sur l’allégement des mesures de confinement, consultez :

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/assouplissements-mesures-confinement-covid-19/

À propos de la TREMBSL

La Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent a été créée en mai 2019. Ce lieu de concertation regroupe les huit préfets et préfètes des MRC bas-laurentiennes et les 10 maires et mairesses des cités régionales ou des municipalités de centralité. La Table est l’interlocutrice politique privilégiée de toute une région auprès des gouvernements supérieurs, afin de promouvoir les priorités régionales.