La MRC de Témiscouata
Cinquième anniversaire de la Villa des Pins de Squatec

DATA ART 1737607-620x348La Villa des Pins de Squatec, une résidence de 21 logements pour ainés, a accueilli ses premiers locataires le 1er juillet 2012. Le 5e anniversaire sera souligné de façon particulière le 1er juillet prochain à compter de 13 h 30.

Des invités seront réunis pour constater la réussite du projet de la Coopérative de Solidarité des Retraités de Squatec et pour féliciter particulièrement Mme Olivine Bourgoin qui y fêtera ses 100 ans cette année. Cet évènement, auquel toute la population est invitée, sera l'occasion de saluer la doyenne bien sûr, mais aussi de visiter les lieux, de rencontrer les instigateurs et partenaires du projet, d'échanger avec les résidentes et résidents ainsi qu'avec les membres de la coopérative. Un cocktail de bienvenue sera offert par la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec.

Ce projet, réalisé grâce au programme AccèsLogis Québec de la SHQ, a nécessité des investissements de plus de 3,2 M$. Le gouvernement du Québec, par l'entremise de la SHQ, a consenti une aide financière de plus de 1,4 M$. La contribution totale du milieu s'est élevée à 408 000 $, dont plus de 185 000 $ ont été investis par la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec sous forme de rabais de taxes. On notait aussi la participation de la Caisse de la Vallée-des-Lacs pour 75 000 $, le CLD de Témiscouata pour 40 000 $ et le Pacte rural de la MRC de Témiscouata pour 25 000 $.

http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/315560/cinquieme-anniversaire-de-la-villa-des-pins-de-squatec 

Problème de téléphonie résidentielle à Saint-Marc-du-Lac-Long

thUn important problème de téléphonie résidentielle touche les résidents de Saint-Marc-du-Lac-Long dans le Témiscouata depuis dimanche. Un problème qui met en danger les citoyens selon la préfète de la MRC de Témiscouata, Guylaine Sirois.

Depuis dimanche midi, les résidents ne peuvent recevoir d'appel. Tous les appels entrants sont bloqués.

De plus, les citoyens ne peuvent pas s'appeler entre résidence. Par conséquent, ils ne peuvent pas rejoindre les services d'urgence locaux, ce qui est dramatique selon la préfète de la MRC, Guylaine Sirois.

Il est à noter qu'aucun réseau cellulaire n'est disponible dans cette région de la MRC de Témiscouata.

Selon les informations que la préfète a reçues de la compagnie Bell Canada, les résidents de la petite municipalité ne pourront pas retrouver leur service de téléphonie avant jeudi.

La compagnie Bell a avisé la municipalité qu'il ne serait pas possible d'effectuer les réparations nécessaires dû aux journées fériées.

Des équipes seront tout de même déployées sur le terrain dès lundi matin.

La municipalité de Saint-Marc-du-Lac-Long comporte une population de 421 âmes.

D'autres informations à venir

source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1041779/probleme-de-telephonie-residentielle-a-saint-marc-du-lac-long 

La Réserve mondiale de bon temps! est prête pour l'été!

Quai de Trois-Pistoles - Crédit Bertrand Lavoie 1Rivière-du-Loup – Le Bas-Saint-Laurent connaît des augmentations d'achalandage constantes depuis quelques années. Près d'un million de visiteurs sillonnent la Réserve mondiale de bon temps annuellement et laissent plus de 150 M$ en retombées économiques. Les attraits innovants, les nouvelles entreprises touristiques et les événements d'envergure contribuent à cet engouement pour la région, de même que la campagne de promotion estivale qui s'élève cette année à près de 670 000 $.

Nouveautés dans la région
Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père innove toujours et, cet été, c'est le Musée Empress of Ireland qui sera le centre d'intérêt avec sa toute nouvelle exposition. Avec trois fois plus de superficie de plancher, le musée est divisé en quatre zones, dont les atmosphères différentes vous feront revivre, à rebours, l'histoire de la plus grande tragédie maritime canadienne qui fit 1 012 victimes en 1914. Même si les visiteurs connaissent déjà l'histoire de l'Empress of Ireland, ils seront surpris par cette exposition réinventée!

Depuis son ouverture en 2014, le parc national du Lac-Témiscouata peaufine sans cesse ses installations et ses activités afin de séduire un plus grand nombre d'amateurs de plein air. Premier du genre dans le réseau Sépaq, le Sentier des Curieux de nature propose des défis physiques et de découvertes en tous genres aux plus jeunes. Découvrir la nature et la grande histoire du parc, construire une hutte comme les castors, sauter de tronc en tronc comme les draveurs, chasser le caribou comme les Amérindiens et s'élancer sur la tyrolienne avec Aiglon le pygargue sont au programme!

Le Parc côtier Kiskotuk, qui longe le littoral de Cacouna à L'Isle-Verte, offrira plus à ses visiteurs. Dès juin, 5 kilomètres de vélo de montagne et de course en sentiers seront accessibles dans le secteur des Faucons incluant des boucles plus difficiles pour les plus expérimentés. À cela s'ajoute 10 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre et 20 kilomètres de pistes cyclables de la Route verte. Le secteur des Passereaux proposera deux chalets rustiques facilement accessibles et 13 sites de camping. Certains seront abrités tandis que d'autres auront une vue sur le fleuve.

De célèbres pilotes de la voltige aérienne se réuniront à l'aéroport de Rivière-du-Loup les 19 et 20 août pour le Spectacle aérien de Rivière-du-Loup. Vous pourrez discuter avec eux et apprendre tout sur ces avions qui seront du spectacle. Les Forces armées canadiennes seront aussi sur place. Le public aura donc la possibilité de rencontrer des soldats, des marins, des aviateurs et des aviatrices ainsi que de monter à bord de plusieurs véhicules militaires.

À cela s'ajoute le Théâtre de La Bacaisse, qui se produit au Théâtre des prés à Saint-Germain, la Petite Gare Aubut de Rivière-Bleue qui présente l'exposition Témiscouata Railway, La Belle Antiquaire située dans un ancien magasin général de Cacouna, la Ferme du Porc-Pic, une fermette touristique de Saint-Simon, la Galerie-Boutique de la Maison Verte qui présente les photos d'Audrey Mainguy, sans oublier le spectacle de Bryan Adams dans le cadre des Grandes Fêtes Télus!

Pour bien planifier son séjour
La nouvelle Carte vélo officielle du Bas-Saint-Laurent a été produite en collaboration avec Vélo Québec afin de mieux répondre aux besoins des cyclistes. Éditée à plus 35 000 exemplaires, elle offre six circuits permettant de découvrir le Bas-Saint-Laurent, d'est en ouest et du nord au sud.

Plus de 104 000 Guides touristiques officiels du Bas-Saint-Laurent seront distribués partout au Québec et au Bas-Saint-Laurent pour guider les visiteurs dans la planification de leur séjour. Le site Internet BasSaint-Laurent.ca héberge, quant à lui, toute l'offre touristique de la région, proposant ainsi activités pour toute la famille, restos, forfaits avantageux et lieux pour bien dormir.

Le Carnet mototourisme et la Carte quad Bas-Saint-Laurent/Gaspésie, de même que la brochure de la route des Navigateurs, complètent l'information toujours disponibles sur le site de Tourisme Bas-Saint-Laurent ou dans les 10 lieux d'accueil touristique du territoire régis par une nouvelle norme de qualité Fiers de vous accueillir.

Promotion régionale
Une publicité télévisuelle de 30 secondes est présentement en ondes sur les différentes chaînes de télévision spécialisées et généralistes du Québec, soit Évasion, Argent, Addik, Casa, Moi & Compagnie, TV5, ARTV, Ici Radio-Canada Télé – Québec, sur les canaux d'information continue LCN et RDI et les chaînes régionales de TVA et Radio-Canada.

En soutien, plusieurs placements publicitaires imprimés ont paru ou paraîtront tout au long de la saison en partenariat avec des membres de Tourisme Bas-Saint-Laurent. La région s'affiche, entre autres dans le Guide des vacances au Québec (SATQ), la brochure Notre Québec du journal La Presse et de La Presse+, les magazines Géo Plein Air, VéloMag, Zeste et Destination Famille. Un cahier spécial Effet Wow - Bas-Saint-Laurent a été publié dans l'édition du journal Le Soleil du 12 juin dernier.

De plus, le 19 juin dernier, le ministre responsable de la Stratégie maritime et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, monsieur Jean D'Amour et monsieur Hugues Massey, président de Tourisme Bas-Saint-Laurent pour un 3e mandat, ont annoncé le renouvellement de l'Entente de partenariat régional en tourisme pour un montant de 2,2 M$ dédié au développement de l'offre touristique au Bas-Saint-Laurent.

Présence sur les médias sociaux
Un agent de promotion numérique, monsieur Guillaume Verret, vient de se joindre à l'équipe de Tourisme Bas-Saint-Laurent pour alimenter de façon active et stratégique les médias sociaux. Ainsi, les fans abonnées aux comptes Facebook, Twitter et Instagram de l'organisme seront toujours à l'affût des concours, des activités à ne pas manquer et des événements qui ponctueront l'été bas-laurentien. Plusieurs infolettres estivales alimenteront aussi les 23 000 abonnés passionnés de la Réserve mondiale de bon temps!

Campagne ViensVoirLesBaleines.com
En partenariat avec Tourisme Québec, l'Alliance Éco-Baleine, les régions du Bas-Saint-Laurent, de Manicouagan et de Charlevoix, le Québec maritime et Tourisme Rivière-du-Loup, une campagne d'envergure sur le produit baleine et fleuve bat son plein afin d'inciter la clientèle québécoise et ontarienne à s'offrir une croisière aux baleines pendant leurs vacances et à visiter nos régions. Souvent associées à la rive nord du fleuve et à la région de Tadoussac, ces croisières sont aussi offertes à partir du quai de Rivière-du-Loup par Croisières AML. Microsite dédié, offre de forfaits, message publicitaire télévisé, commandite d'une émission estivale populaire, achat de mots-clés, de bannières et de publicités Facebook représentent l'essentiel des actions de cette campagne qui nécessite un investissement de 600 000 $.

Le Québec maritime
En plus de la campagne estivale de Tourisme Bas-Saint-Laurent, 1,5 M$ sont investis par le Québec maritime pour promouvoir les régions de l'Est du Québec sur les marchés hors Québec et internationaux, dont l'Ontario, les États-Unis et la France.

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme une des principales destinations vacances au Québec, de susciter le développement de l'offre touristique et d'en faire la mise en marché. Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, un secteur de l'économie essentiel : 850 entreprises, 7 800 emplois et plus de 150 M$ en retombées annuellement. Les actions de promotion de Tourisme Bas-Saint-Laurent sont rendues possibles grâce au partenariat avec Tourisme Québec. Selon le dernier sondage du CAA Québec sur les intentions de voyages des Québécois pour l'été 2017, le Bas-Saint-Laurent se classe avantageusement au 4e rang des régions touristiques du Québec.

Les Gardiens du lac Témiscouata: pour un héritage naturel accessible à tous

GardiensduLac jn2017 rTÉMISCOUATA-SUR-LE-LAC – Le comité Les Gardiens du lac Témiscouata, dont la mission est de s'assurer que le lac Témiscouata devienne un héritage naturel accessible à tous, a tenu un 5 à 7 d'information le 21 juin dernier au Bistro-pub Le Chalet, en présence d'une cinquantaine de personnes du Témiscouata et de la région. Le comité fait partie de la démarche Réalisons Témiscouata-sur-le-Lac et bénéficie du support de l'Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean.

Le carnet de santé du lac Témiscouata, réalisé par l'OBV du fleuve Saint-Jean pour rendre accessibles les connaissances sur le lac, a été présenté en primeur à cette occasion, de même que les résultats d'un sondage effectué auprès d'environ 200 utilisateurs du lac Témiscouata. Les Gardiens du lac ont ensuite proposé un plan d'action sur deux ans, qui touche les enjeux de la sécurité, de l'éducation, et de l'accessibilité. Pour Michel Grégoire, directeur de l'OBV du fleuve Saint-Jean, « le lac est généralement en bonne santé, mais il faut considérer les signes précoces de dégradation et prendre des mesures maintenant ». Le carnet de santé du lac Témiscouata sera disponible en ligne au www.obvfleuvestjean.com à partir du 28 juin 2017.

Bien que les participants aient manifesté leur préoccupation quant à la sauvegarde de ce joyau régional, on sentait un bel enthousiasme dans la salle alors que citoyens, représentants d'organismes et élus échangeaient sur le sujet.

Pour vous impliquer ou avoir plus d'information concernant le comité Les Gardiens du lac Témiscouata, vous pouvez suivre la page Facebook Réalisons Témiscouata-sur-le-Lac, ou envoyer un courriel à laboschantier@gmail.com.

Réalisons Témiscouata-sur-le-Lac est une démarche citoyenne initiée par la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac visant à dynamiser le milieu avec la collaboration de la communauté. Le Living Lab en innovation ouverte du Cégep de Rivière-du-Loup accompagne les comités de Réalisons Témiscouata-sur-le-Lac.

Les mercredis du parc sont de retour!

19399016 10155017557386622 1693774308485299140 nLes Mercredis du Parc Horizon FM reviennent pour une 17e saison. Toujours gratuit, toujours au Parc Clair-Soleil. Rendez-vous les mercredis du 5 juillet au 2 août! 

Le Jardin de la Petite École remporte le prix Expérience Jardin Canada 150.

IMG 20170622 111251990À l'occasion des célébrations du 150e anniversaire du Canada, le Conseil canadien du jardin en collaboration avec l'Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes a sélectionné 150 jardins et expériences jardins pour fêter l'anniversaire du pays.

Le Jardin de la petite École a été choisi parmi les 150 jardins ou expériences jardin à célébrer et à visiter cette année à travers le Canada. Le jardin du quartier Notre-Dame-du-Lac, de la ville de Témiscouata-sur-le-Lac, a été sélectionné à partir de candidatures venant de plus de 100 champions canadiens de l'industrie du jardin et du paysage, alors que les nominations finales ont été évaluées par un jury chevronné. C'est pour ainsi dire qu'une visite au jardin de la petite école représente une « expérience » incontournable au pays!
Vingt-cinq jardins ont été sélectionnés au Québec et trois seulement sont du Bas-Saint-Laurent; en plus de celui de Jacques Cyr, les Jardins de Métis et les Jardins de Doris à Matane se retrouvent dans cette liste de jardins remarquables. À ce propos, Jacques se dit : « surpris, mais surtout heureux et fier que le jardin se démarque au niveau national. J'aime jardiner, créer des paysages et les intégrer au décor naturel existant. J'aménage et entretiens le site depuis 1981. Ouvert au public pour la 18e saison, le jardin ne cesse d'être réinventé afin de séduite les visiteurs. Merci aux gens du Témiscouata, aux touristes de l'extérieur et aux chroniqueurs horticoles qui par leurs commentaires élogieux et valorisants font mieux connaître le Jardin de la petite École à travers le Canada ».
Cette désignation « Expérience jardin Canada 150 », Jacques Cyr la doit à sa volonté de créer une atmosphère de paix et de tranquillité laquelle est favorisée par des gazebos et des aires de repos qui invitent au ressourcement et à la contemplation du majestueux lac Témiscouata. En déambulant sur les sentiers d'ardoise, les visiteurs découvrent 3 jardins d'eau, diverses collections de conifères ornementaux, de vivaces, de plantes aquatiques et d'annuelles qui par leurs formes, leurs couleurs, leurs textures et leurs parfums éveilleront tous vos sens.

Pour vous convaincre de la valeur du Jardin de la Petite École, consultez son site Internet : http://www.jardindelapetiteecole.com/ et réservez-vous un moment pour venir le contempler.

Mardis de la Gare : Les plantes sauvages médicinales

lavieillegare 3Le mardi 4 juillet, la Vieille Gare de Rivière-Bleue vous invite à sa 2ième activité des Mardis de la Gare. Jacinthe Marchand nous partage ses connaissances sur « Les plantes sauvages médicinales ».

De tout temps et en tout lieu, les plantes sauvages ont été utilisées pour traiter les blessures et les infections, calmer les douleurs, renforcer le système immunitaire. Jacinthe nous invite à découvrir les vertus médicinales des plantes qui poussent autour de chez nous. Elle nous apprend à les reconnaître, à les cueillir et en faire des remèdes naturels, efficaces et peu coûteux. Cette médecine populaire connaît un renouveau fulgurant.

Nous sommes déjà dans la saison idéale pour cueillir les plantes médicinales. Venez-vous préparer à faire cette cueillette. On vous attend le 4 juillet à 19 h, à La Vieille Gare de Rivière-Bleue, située au 85 St-Joseph Sud.

Un incontournable à Dégelis cet été : Le Marché Gourmand Desjardins du Témiscouata!

Carton MarcheGourmand print FRDégelis- La Corporation de développement économique de la région de Ville Dégelis (CDERVD) tiendra tout l'été un marché public qui permettra à la population et aux visiteurs de découvrir et d'acheter des produits régionaux de qualité. Situé devant le Centre Infotouriste sur l'avenue de l'accueil, le Marché gourmand Desjardins du Témiscouata sera ouvert tous les dimanches du 2 juillet au 24 septembre de 10h00 à 15h00, beau temps, mauvais temps! L'entrée sur le site est gratuite.

Lancement officiel animé le 2 juillet!

Toute la population du Témiscouata et des environs est cordialement invitée à venir assister à l'ouverture officielle du Marché Gourmand dimanche le 2 juillet de 10h00 à 15h00 au 1 171 avenue de l'Accueil à Dégelis. À l'occasion, de 11h00 à 14h00, il y aura de l'animation et des surprises pour les enfants. Il sera possible pour les familles de manger sur place ou d'apporter un pique-nique.

Dans un objectif de valoriser les producteurs régionaux et de favoriser l'achat local, le Marché Gourmand se veut aussi un rendez-vous familial et convivial dans un environnement des plus agréables. Situé à proximité de l'aire de services à Dégelis qui abrite le Tim Horton, le Planète Poutine, le Dépanneur de l'accueil et le Centre Infotouriste, le marché comptera huit kiosques permanents spécialement conçus à cet effet, dans lesquels prendront place divers producteurs qui feront la vente d'une variété de produits sur place : fruits et légumes frais, produits de l'érable, charcuteries, produits du miel, produits naturels feront partie de la sélection. Il faut prévoir un paiement en argent pour l'achat des produits.

Cette réalisation est rendue possible grâce à la participation financière de la Caisse Desjardins des Lacs du Témiscouata, de la MRC de Témiscouata et de la Ville de Dégelis.

Pour en savoir plus, visitez le site : marchegourmand.wordpress.com et la page Facebook marchegourmanddesjardinstemiscouata. Si vous êtes un producteur et que vous souhaitez réserver votre espace, communiquez dès maintenant avec Émile Déry, chargé de projet.

Des produits de ma région à tous les dimanches, j'ai le goût!

Lancement du projet Pont de glace et autres jeux sur les lacs glacés du Témiscouata

Photo partenaires projet pont de glaceTémiscouata-sur-le-Lac– Le 20 avril dernier, dans le cadre du Programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent, le Conseil des arts et des lettres du Québec en partenariat avec le Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent et les MRC du Bas-Saint-Laurent annonçait un soutien financier de 361 500 $ pour 20 projets artistiques et littéraires pour la région. Parmi les organismes artistiques professionnels retenus, le BeauLieu Culturel du Témiscouata se voyait accordé une somme de 22 000 $ pour la réalisation du projet Pont de glace et autres jeux sur les lacs glacés du Témiscouata; cette somme sera récurrente sur 3 ans.

Aujourd'hui, 21 juin, s'amorce la production multidisciplinaire avec la première rencontre de travail réunissant les cinq artistes du Bas-Saint-Laurent, les enseignants qui y seront associés, les membres du Théâtre des Grands-Vents à la direction artistique et la chargée de projet Hélène Tremblay. Les artistes impliqués sont : Stéphanie Pelletier, en littérature, de Métis, Mélissa Beaulieu, en danse, de l'école District Danza de Rivière-du-Loup, Gabrielle Gendron, en arts visuels, de Dégelis, Robin Servant, en musique, de Rimouski et Julie-Eve Proulx, en cinéma, de l'École des métiers du cinéma et de la vidéo de Rivière-du-Loup.

Le projet Pont de glace et autres jeux sur les lacs glacés du Témiscouata vise à réunir des artistes des diverses régions du Bas-Saint-Laurent et à permettre à chacun de travailler individuellement à leur propre création; en même temps tous vont œuvrer à la production d'une réalisation pluridisciplinaire, laquelle sera présenté au printemps 2019. Cette production collective va aussi permettre de mettre en place un réseau de partenaires tout en créant une œuvre à contenu multiple à l'aide d'outils sonores et visuels performants. Ces artistes vont simultanément permettre au BLCT de renforcer sa capacité d'action en matière de diffusion artistique et à la fois transmettre un bagage culturel à la relève témiscouataine. La collaboration d'artistes de l'extérieur de la région du Témiscouata et la participation active de jeunes talents vont aussi contribuer à développer une nouvelle clientèle régionale pour le BLCT.

Photos : 

De gauche à droite

Première rangée :

Micheline Guillaume, directrice du BLCT, Julie-Eve Proulx, École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup, Hélène Tremblay, chargée de projet pour le BLCT, Mélissa Beaulieu, District Danza et enseignante de danse à l’école secondaire du Transcontinental, Stéphanie Pelletier, écrivaine et metteure en scène de Métis, Ève-Line Toupin, agente de développement rural de la MRC de Témiscouata et Gabrielle Gendron artiste en arts visuels de Dégelis.

Deuxième rangée :

Maurice Landry, coordonnateur du projet au BLCT, Robin Servant, musicien de Rimouski, Johanne Gingras, animatrice de vie étudiante à la CSFL, Frédéric Boivin, à la direction artistique du projet, théâtre des Grands-Vents de Matane, David St-Germain, enseignant en musique à l’école secondaire de Cabano, Carl Pelletier, conseiller pédagogique en arts à la CSFL et Daniel Breton de l’école des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup.

Beaulieu culturelcalq

Laurence Jalbert au BeauLieu culturel du Témiscouata

Photo L.Jalbert photo de presse 1Dégelis–Complice de vos découvertes, Les4scènes, diffuseur culturel de Témiscouata, présente le jeudi 20 juillet 2017 à 20 h au BeauLieu culturel du Témiscouata à Témiscouata-sur-le-Lac, Laurence Jalbert.
LAURENCE JALBERT PRÉSENTE TOMMY-CHARLES
Un concept dans lequel une artiste établie, Laurence Jalbert, présentera un jeune artiste de la relève en qui elle croit et où l'artiste sert de mentor par la scène. Le jeune artiste présentera des pièces de son album à paraître bientôt. L'artiste principal présentera ses plus grands succès dans une formule acoustique et simple.
*En première partie Tommy-Charles originaire de Beloeil*
Pour information et réservation, communiquez au : 418 853-2380, poste 206 ou au numéro sans frais 1 877 334 2345, poste 206. Visitez notre site Internet au www.les4scenes.com ou notre page Facebook.
Les 4 scènes en bref : Les 4 scènes, organisme à but non lucratif et diffuseur de spectacles professionnels au Témiscouata, diffuse sa programmation dans les salles de Dégelis, Pohénégamook et Témiscouata-sur-le-Lac.

Les 4 scènes 1

Bleu Jeans Bleu, Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis.

BJB image 1Dégelis, le 20 juin 2017. – Complice de vos découvertes, Les4scènes, diffuseur culturel de Témiscouata, présente le vendredi 14 juillet 2017 au Bistro du Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis, Bleu Jeans Bleu.
FRANCHEMENT WOW
Bleu Jeans Bleu donne dans le folk-country-grunge-disco. Si leurs vers d'oreilles tels que J'te gâte all dressed, Vulnérable comme un bébé chat ou encore Pantalon de Yoga se taillent une place de choix sur les radios commerciales, c'est en spectacle qu'ils surprennent vraiment. Une performance colorée livrée par de solides musiciens campant leur personnage d'orchestre au plaisir contagieux : crampes aux joues garanties pour une nuit sans len-denim.
* En première partie Raphaël Butler originaire du Nouveau-Brunswick *.
Pour information et réservation, communiquez au : 418 853-2380, poste 206 ou au numéro sans frais 1 877 334-2345, poste 206. Visitez notre site Internet au www.les4scenes.com ou notre page Facebook.
Les4scènes en bref : Les4scènes, organisme à but non lucratif et diffuseur de spectacles professionnels au Témiscouata, diffuse sa programmation dans les salles de Dégelis, Pohénégamook et Témiscouata-sur-le-Lac.

Les 4 scènes 1

Entente de partenariat régional en tourisme: Plus de 2,2 M$ pour des initiatives en tourisme dans la région du Bas-Saint-Laurent

EPRT Bas-Saint-Laurent 2016-2020- monsieur Jean DAmour et monsieur Hugues MasseyQuébec – En vue de favoriser le développement de l'offre touristique de la région du Bas-Saint-Laurent, l'Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) est renouvelée à hauteur de 2 080 000 $, et ce, jusqu'en 2020. De plus, afin de faire rayonner la région du Bas-Saint-Laurent au Québec comme à l'étranger, une aide financière de 153 000 $ est confirmée pour sept festivals et événements de la région, et ce, pour la saison été-automne 2017, soit 79 250 $ de plus par rapport aux sommes accordées à la même période l'année dernière.

C'est ce qu'ont annoncé conjointement le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, au nom de la ministre du Tourisme et ministre responsable de la Mauricie, Mme Julie Boulet, et le président de Tourisme Bas-Saint-Laurent, M. Hugues Massey.

Selon les termes de l'EPRT, Tourisme Bas-Saint-Laurent investira une somme équivalente à celle accordée par le ministère du Tourisme, soit 1,04 M$. L'entente 2012-2015 au Bas-Saint-Laurent a permis de soutenir 38 projets touristiques, pour des investissements totaux de près de 1,1 M$. L'investissement des partenaires a connu un effet levier de près de 10 fois les investissements totaux, soit 9,5 M$.

Quant à l'appui consenti à l'offre événementielle, il provient de la nouvelle mouture du Programme de développement de l'industrie touristique – Aide financière aux festivals et aux événements touristiques du ministère du Tourisme. Ce programme permet de soutenir des initiatives qui encouragent le développement d'une offre touristique diversifiée et attrayante partout au Québec.

Citations :

« Je suis évidemment très heureux du renouvellement de ce partenariat financier entre le gouvernement du Québec et Tourisme Bas-Saint-Laurent. Je suis convaincu que cette aide, jumelée aux idées novatrices des acteurs de l'industrie touristique de la région, permettra de développer des projets porteurs afin d'attirer toujours plus de visiteurs. De plus, les recettes touristiques engendrées par les sept festivals et événements bénéficieront à l'ensemble de la population du Bas-Saint-Laurent. Le tourisme est une industrie lucrative, en pleine expansion dans le monde, et c'est en renouvelant l'offre touristique du Québec que nous nous démarquerons de la concurrence. »

Jean D'Amour, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

« La signature de cette nouvelle entente avec Tourisme Bas-Saint-Laurent envoie un message clair aux associations touristiques du Québec selon lequel elles sont des partenaires de premier plan pour participer au plein développement économique de leur région. À cela s'ajoute la confirmation d'aide à sept festivals et événements de la région, dont quatre nouveaux, ce qui dynamisera l'économie régionale. En attirant, d'année en année, des milliers de visiteurs, les festivals et les événements entraînent des retombées économiques importantes, en plus de favoriser le maintien et la création d'emplois. »

Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Cette nouvelle entente nous permettra de soutenir nos entreprises touristiques et nos festivals et événements dans la réalisation de leurs projets de développement. Ce sera également un outil essentiel à la mise en place de notre stratégie de développement de l'offre touristique au Bas-Saint-Laurent qui s'appuie sur la stratégie nationale. »

Hugues Massey, président de Tourisme Bas-Saint-Laurent

Faits saillants

• Les EPRT ont pour but d'allier le ministère du Tourisme, les associations touristiques régionales et d'autres partenaires régionaux dans la réalisation de projets de développement de l'offre touristique régionale qui contribueront à l'atteinte des cibles de performance touristique du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 et de son Plan d'action 2016-2020.

• Les EPRT visent à concerter les investissements de l'industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.

• En janvier dernier, le gouvernement du Québec augmentait à 110 M$ le soutien financier accordé aux festivals et aux événements pour les 5 prochaines années.

La bonification de l'aide financière permet :
• de financer de nouveaux festivals et événements qui ne sont pas soutenus par le programme;
• d'assurer le financement des festivals et des événements selon leur performance;
• de soutenir le potentiel de croissance des festivals et des événements majeurs;
• de favoriser la réalisation de nouveaux projets novateurs visant le développement du produit, soit par l'ajout d'un aspect propre à la programmation, soit par une innovation particulière.

De plus, les nouveautés du programme permettent :
• de soutenir de façon plus marquée la performance touristique et d'encourager les initiatives hors saison et en région, à l'extérieur des grands centres;
• de privilégier la signature d'ententes pluriannuelles pour les festivals et les événements performants afin d'assurer la stabilité nécessaire à leur développement;
• d'appuyer financièrement la réalisation des études de provenance des clientèles et d'achalandage touristique pour les festivals et les événements soutenus dans le cadre du volet 2 du programme, compte tenu de la charge financière que la réalisation de ces études peut représenter.
• Les festivals et les événements qui bénéficieront d'une aide du Programme de développement de l'industrie touristique –

Aide financière aux festivals et aux événements touristiques pour la saison été-automne 2017, en commençant par les quatre nouveaux, sont :

Lien connexe :

www.tourisme.gouv.qc.ca/programmes-services/aide/aide-festivals.html

Lancement de saison touristique au Témiscouata : Pour un été d'action et de découvertes!

 MG 0008 MRC 2015 Velo MJD lowTémiscouata-sur-le-Lac- Plus de 40 personnes étaient présentes le 20 juin dernier pour souligner le lancement de la saison touristique au Témiscouata. L'événement se tenait au parc national du Lac-Témiscouata dans le secteur Grands Pins de Dégelis. Les invités ont également eu l'opportunité de visiter le secteur du Grand lac Touladi à Saint-Juste-du-Lac en après-midi.

Une visibilité à l'échelle provinciale pour Tourisme Témiscouata
Madame Guylaine Sirois, préfet, a profité de l'occasion pour mentionner que la MRC de Témiscouata a coordonné ce printemps une vaste campagne promotionnelle afin d'inciter les visiteurs à choisir le Témiscouata pour leurs vacances estivales. Un investissement supplémentaire de 87 000$ s'est ajouté au budget promotionnel annuel de 67 000$, totalisant près de 154 000$. L'ensemble de ces actions font partie de sa stratégie d'attractivité, dont l'un des volets importants cible la clientèle touristique. Ainsi, il y a eu notamment le déploiement d'une campagne publicitaire sur les ondes de chaînes de télévision spécialisées, sur les ondes de TVA, sur diverses plateformes internet du réseau de Québécor Média, de même que la présence au Salon vélo de Québec, une visibilité dans plusieurs magazines touristiques et la réalisation d'une brochure en version anglaise.

Les nouveautés 2017 :

Parc national du Lac-Témiscouata
Le sentier ludique « Curieux de nature » pour petits et grands : le premier du réseau de la Sépaq. Ont aussi été ajoutés de nouveaux équipements nautiques et de vélos, des activités de découverte ainsi qu'une aire de jeux au Camping des Grands-Pins.

Microbrasserie Le Secret des Dieux à Pohénégamook
Repas du midi et un menu renouvelé sont proposés. La bière est maintenant disponible dans plusieurs points de distribution au Témiscouata et au Bas-Saint-Laurent.

La Petite Gare Aubut à Rivière-Bleue
Une nouvelle exposition sur les Chemins de fer au Témiscouata à compter du 24 juin : le Témiscouata Railway et le National Transcontinental Railway.

Domaine Acer à Auclair
Une toute nouvelle exposition est proposée aux visiteurs cet été et la boutique a été complétement réaménagée.

Les Folies Glacées – bar laitier à Témiscouata-sur-le-Lac (quartier Cabano)
Nouvelle crèmerie qui propose une panoplie de délices glacés.

La Chapelle du pied du lac Long à Rivière-Bleue
Une nouvelle programmation d'activités pour la saison estivale a été lancée et la salle peut être louée pour des événements publics ou familiaux.

Marché gourmand Desjardins du Témiscouata à Dégelis
Ouvert les dimanches à partir du mois de juillet et situé face au complexe du Centre Infotouriste, on y retrouvera des produits régionaux : fruits et légumes frais, produits de l'érable et du miel, charcuteries, etc.

ZEC Owen
Un nouveau chalet est disponible pour la location au lac Baseley (pour 8 personnes) ainsi que le Camp Baseley (pour 16 personnes). Un circuit de géocaching (60 caches à faire en voiture) est aussi proposé pour découvrir le territoire.

De nouveaux membres!
Coordonné par la MRC, Tourisme Témiscouata regroupe plus d'une centaine de membres. Bienvenue à ceux qui se sont joints au réseau cette année :
• Auberge de la Gare (Témiscouata-sur-le-Lac)
• Club de golf Transcontinental (Pohénégamook)
• ODO Spa-Nature-Hébergement (Pohénégamook)
• ZEC Owen (Dégelis, Lejeune et Biencourt)

Le saviez-vous?
Le site tourismetemiscouata.qc.ca a atteint un nombre record de 90 000 visiteurs en 2016. Tourisme Témiscouata est aussi très actif sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Instagram et YouTube. L'édition 2017 du guide touristique est disponible dans plus de 425 endroits au Bas-Saint-Laurent, dans les bureaux d'information touristique et auprès des membres de Tourisme Témiscouata.

Plus d'informations?
Visitez le site www.tourismetemiscouata.qc.ca.
Contactez-nous : Claudine Boucher, conseillère en communication et promotion touristique à la MRC de Témiscouata au 418-899-6725/1-877-303-8364 poste 4412 ou par courriel: info@tourismetemiscouata.qc.ca.

Au Témiscouata, le temps prend une pause...le temps de respirer une bouffée de grand air, de bouger en pleine nature, de se reposer, de se régaler en plus de faire des découvertes passionnantes et de belles rencontres.
Le bonheur quoi!

Saint-Honoré-de-Témiscouata poursuit ses actions d'embellissement.

saint-HonoréSaint-Honoré-de-Témiscouata –La Municipalité de Saint-Honoré-de-Témiscouata et la direction de l'école primaire Des Moussaillons ont réalisé un projet d'embellissement de la cour de l'école primaire. En plus d'avoir mis à niveau le terrain de soccer derrière le bâtiment, un espace vert composé d'arbres, d'arbustes et de fleurs a été aménagé à l'avant de l'édifice afin de permettre aux élèves, enseignants et aux citoyens d'en bénéficier. Lors de l'inauguration le 19 juin dernier, un arbre a été planté symboliquement par les élèves de l'école.
Cette réalisation est le résultat d'une étroite collaboration entre la Municipalité de Saint-Honoré-de-Témiscouata, sa Corporation d'aide au développement local et la direction de l'école Des Moussaillons. Au total, plus de 12 000$ ont été injectés dans ce projet, provenant majoritairement d'Hydro Québec et du Fond de développement des territoires de la MRC de Témiscouata. Les principaux travaux effectués sont : l'aménagement de la cour afin d'éviter l'accumulation d'eau; le verdissement de l'espace par la plantation d'arbres et de petits végétaux; l'acquisition de tables de pique-nique; la mise à niveau du terrain de soccer et l'harmonisation avec le voisinage. Les travaux ont été effectués par Excavation S.M. avec la collaboration des employés de la municipalité de même que celle de bénévoles et de membres et de la Corporation d'aide au développement local.
Par cette action, le Comité Image souhaitait embellir le milieu de vie des élèves et du personnel tout en étant contribuant à rendre la municipalité attractive pour les familles désirant s'établir à Saint-Honoré-de-Témiscouata. Mentionnons par ailleurs que le nombre d'élèves se maintient à l'École des Moussaillons avec plus de 70 élèves inscrits lors de la dernière année scolaire. Les 24 naissances comptabilisées dans les deux dernières années confirment que les besoins se maintiendront pour l'avenir.

Une borne de recharge rapide maintenant en service à Témiscouata-sur-le-Lac

borneLe Circuit électrique et la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac sont heureux de vous annoncer qu'une nouvelle borne de recharge rapide a été mise en service à Témiscouata-sur-le-Lac au 179 rue Commerciale Nord.

On y propose la recharge rapide à 400 volts au moyen des connecteurs CHAdeMO et Combo.

La recharge rapide est offerte à 10 $ l'heure et facturée à la minute. Ainsi, par exemple, une recharge rapide de 20 minutes coûte 3,33 $ et une recharge de 30 minutes 5,00 $.

Nous profitons de l'occasion pour apporter une précision : un seul véhicule à la fois peut utiliser la borne rapide même si cette dernière dispose de deux types de connecteurs.

​Dans un esprit de courtoisie, nous vous demandons de rester à proximité de votre véhicule lors de la recharge et libérer la borne dès que possible afin qu'un autre électromobiliste puisse en profiter. Cliquez-ici et lisez l'encadré orangé afin de prendre connaissances des bonnes règles de conduite avec une borne de recharge rapide. 

source: http://www.aveq.ca/actualiteacutes/une-borne-de-recharge-rapidemaintenant-en-service-a-temiscouata-sur-le-lac 

Corégone : Québec confirme une aide financière sur 2 ans (Info-Dimanche)

coregone-quebec-confirme-une-aide-financiere-sur-2-ans-001-620x348Le gouvernement provincial compte bien assurer la survie du Corégone pour les deux prochaines années. Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Jean D'Amour, a confirmé le lundi 19 juin que Québec aidera financièrement les dirigeants de la traverse à se maintenir à flot.

Cette année, c'est ainsi un montant de 60 000 $, dont la majorité provient du ministère de l'Économie, qui sera attribué. Bien qu'une aide sera aussi offerte en 2018, on ne peut pas confirmer, pour le moment, qu'elle sera du même ordre.

«À moins d'indications contraires, le bateau qui relie Témiscouata-sur-le-Lac à la municipalité de Saint-Juste-du-Lac va naviguer à compter de la fête du Québec», a déclaré M. D'Amour, lors d'un point de presse. «Le gouvernement s'implique pour consolider l'industrie touristique témiscouataine. Tout le monde met la main à la pâte. Maintenant, c'est un signal qui est envoyé.»

Le député responsable du Bas-Saint-Laurent a toutefois été clair. Le gouvernement ne sortira pas continuellement le Corégone du déficit. En date du 26 mai, la corporation gestionnaire trainait une dette de 100 000 $. «C'est très important de rentabiliser cette infrastructure-là. Il faut trouver une solution, je suis convaincu qu'avec un bon plan de développement, on peut au moins faire les frais.»

Cette somme du gouvernement provincial s'ajoute à celles consenties pour la MRC de Témiscouata (40 000 $) et de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. Selon Jean D'Amour, la traverse pourrait aussi profiter éventuellement d'un programme que mettra en place le ministère du Tourisme.

source: http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/315247/coregone-quebec-confirme-une-aide-financiere-sur-2-ans 

Une 9e édition pour le Festival du Bootlegger !

bootleggerRivière-Bleue– La 9e édition de ce festival qui se veut un plongeon à l'époque de la prohibition et de la contrebande de l'alcool se déroulera du 28 au 30 juillet prochain. Un moment de retrouvailles, de réjouissance et aussi un moment pour en apprendre davantage sur cette page d'histoire unique à ne pas manquer.

Au programme, vous y trouverez les classiques : dégustations de bières, les tournois de balle et de fer, des activités pour enfants, le Magasin général avec ses produits du terroir, la traditionnelle course de « bocks », les après-midis chansonnier, le marché aux puces, spectacle en plein air, la randonnée animée dans le Sentier Le Bootlegger et le fameux brunch en plein air. La messe d'époque et la criée seront de retour pour une deuxième année de même que la séance de charleston et de danse en ligne et le 5 à 7 chansonnier. Rappelons aussi que le menu du souper du samedi est remplacé par les côtes levées et qu'une portion enfant sera dorénavant disponible. Les chanteurs locaux interpréteront quant à eux les grands classiques québécois lors du spectacle Et si Alfred chantait...

Le 28 juillet, les Porn Flakes seront de retour avec Travis Cormier, Jean-Marc Couture, Rémi Chassé, Stéphanie St-Jean, Jonny Arsenault, Fred Lebel et Lulu Hugues. Un spectacle rock à ne pas manquer suivi d'une prestation du groupe Beat Trip.

Les billets et forfaits sont dès maintenant disponibles dans les points de vente Le forfait comprend le spectacle des Porn Flakes (15 $ en pré-vente, 25 $ à l'entrée), le souper Côtes levées (22 $/13 ans et plus, 10 $ pour les 6 à 12 ans), le spectacle d'artistes locaux à saveur country (5 $), le brunch en plein air (12 $) et l'entrée au terrain de balle (4 $). Une valeur de 53 $ pour seulement 40 $ !

Tous les détails de la programmation et les points de vente des billets au www.riviere-bleue.ca et sur la page Facebook du festival. Du 28 au 30 juillet, découvrez le passé obscur de Rivière-Bleue!

Table des officiers municipaux de la MRC de Témiscouata : 20 ans de réseautage et d'échanges!

table dgSaint-Honoré-de-Témiscouata– La Table des officiers municipaux de la MRC de Témiscouata existe depuis 1997. L'objectif était de développer un réseau d'entraide, de favoriser les échanges sur les façons de faire de chacun. Puisqu'à cette époque, de telles rencontres n'existaient pas ailleurs dans la province, le regroupement peut être fièr d'avoir été précurseur de cette pratique devenue maintenant courante au Québec.
Un peu d'histoire...
Le 15 avril 1997 se tenait à Pohénégamook la toute première rencontre entre les officiers des municipalités du Témiscouata à l'initiative de Denise Jalbert et de Georges Comeau, officiers de Pohénégamook. Depuis, plus d'une centaine de rencontres se sont succédées. Alors qu'au cours des premières années, les rencontres se tenaient en alternance dans des lieux différents et étaient animées à tour de rôle, monsieur Gratien Ouellet, directeur général de la Municipalité de Saint-Louis-du-Ha! Ha! en est devenu le président en 2000. Par la suite, les rencontres se tenaient et se tiennent toujours tous les 2 mois, à dates prédéterminées, au bureau de la MRC à Témiscouata-sur-le-Lac. Au fil des ans, on peut compter une moyenne de 16 officiers sur 19 municipalités participant à ces réunions. La Table permet aujourd'hui de rencontrer les ressources de la MRC en lien avec une diversité de dossiers communs. Les organismes gravitant autour des municipalités profitent également de ces rencontres.
Un départ et une nouvelle présidence
Lors d'un souper organisé pour souligner les 20 ans de la Table, Gratien Ouellet a annoncé son départ à titre de président, étant donné l'éminence de sa retraite professionnelle. Les membres ont souligné l'excellent travail de monsieur Ouellet pendant ces 17 ans et le remercient de son implication. Claudie Levasseur, directrice générale de Rivière-Bleue a été élue unanimement comme nouvelle présidente.

Cette Table de concertation est devenue indispensable au travail des officiers des municipalités du Témiscouata et de la MRC. C'est la qualité de leur travail qui se voit améliorée et dont bénéficient les citoyens et les conseils municipaux.

Résidents du Témiscouata : pour vous, une journée « portes ouvertes » au Parc national du Lac-Témiscouata!

Photo Françis BouchardTémiscouata-sur-le-Lac, le 16 juin 2017. Dimanche le 25 juin prochain de 9h00 à 17h00, le parc national du Lac-Témiscouata en collaboration avec la MRC de Témiscouata, offre un accès gratuit à tous les résidents du Témiscouata (adultes et enfants), sur présentation d'une preuve de résidence. À cet effet, un carton d'invitation sera distribué dans toutes les boîtes postales au cours des prochains jours. Les Témiscouatains pourront ainsi profiter des installations de l'ensemble des trois secteurs du parc soit ceux de Squatec, Saint-Juste-du-Lac et Dégelis.

En primeur, il sera possible de voir dans le secteur camping du Grand-Lac-Touladi, le tout nouveau sentier des « Curieux de nature », destiné aux jeunes de 5 à 12 ans. Sur une distance de 700 mètres, ce sentier ludique comporte six stations de jeux permettant la découverte dans le plaisir. Il s'ajoute aux autres aires de jeux déjà en place pour le plus grand bonheur des tout-petits. « Notre équipe et moi, sommes particulièrement fiers de la concrétisation de ce projet innovateur » mentionne Denis Ouellet, directeur du parc « d'autant plus qu'il est le premier du genre à s'implanter dans le réseau des parcs nationaux du Québec! ». Plusieurs sentiers de randonnée sont aussi à découvrir entre autres, celui de la montagne du Fourneau, des Grands-Pins, la randonnée Grey-Owl sans oublier la diversité d'activités découvertes offertes sur réservation. Pour connaître la programmation complète : sepaq.com /pq/tem ou 418-855-5508.

Madame Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata mentionne: « Notre parc national est un trésor à découvrir et à redécouvrir, il présente des lieux chargés d'histoires et de richesses naturelles exceptionnelles. Venez le constater par vous-même, parlez-en autour de vous et faites partie de nos ambassadeurs! »

Bienvenue à tous les résidents du Témiscouata le dimanche 25 juin dès 9h00!
Une invitation du Parc national du Lac-Témiscouata et de la MRC de Témiscouata.

La carrière de Rafaël Ouellet bat son plein.

rafaelÇa se passe super bien en ce moment pour le réalisateur originaire de Dégelis. Cet après-midi on apprenait qu'il est en nomination dans la catégorie meilleure réalisation : série dramatique au gala des prix Gémeaux.

« C'est toujours un plaisir ces choses-là parce que Fatale Station c'est un projet qui me tenait vraiment à cœur, même si ce n'est pas moi qui l'ai écrit. C'est une aventure exceptionnelle et je suis content que mes collègues soient reconnus» raconte le réalisateur.

Sinon en ce moment Rafaël Ouellet est très occupé. C'est lui qui réalise la 3e saison de Blue Moon. Toute l'équipe est présentement en tournage. Ils ont déjà la moitié de fait. Et j'ai essayé de lui tirer les verres du nez en ce qui concerne le synopsis de la saison.

« Blue moon dans la saison 3 va agir de façon plus sous-terraine, plus cachée. Ils vont se mêler d'un dossier très important. C'est une histoire complexe avec des gens qui se cachent, des gens qui ont simulé leur mort. »

Alors voilà, nous allons continuer de suivre de très près la carrière du réalisateur dégelisien.

source: http://cimt.teleinterrives.com/nouvelle-alaune_Rafael_Ouellet_nomme_au_gala_des_Prix_Gemeaux_-34675 

Tournoi de Dek Hockey, une première édition

dek hockeyUne nouveauté s'ajoute cette année à la programmation estivale de la ville de Pohénégamook. En effet, le dek hockey y fait son apparition! Ce populaire sport gagne en popularité et plusieurs adeptes y participent. Pour la première fois à Pohénégamook, un tournoi y sera organisé les 24 et 25 juin. Les participants ainsi que les spectateurs pourront y retrouver une foule de divertissements en plus des matchs de dek hockey présentés en journée. Une équipe de bénévoles s'affaireront à cuisiner des hot-dogs et à servir des breuvages tout au long de la journée. Des installations telles qu'un skate parc ainsi qu'un terrain de basket-ball et autres équipements seront mis à la disposition des visiteurs.

Site d'activités :

Le tournoi de Dek Hockey Pohénégamook se déroulera au Centre des loisirs Guy-Pelletier situé au 1942, rue St-Laurent à Pohénégamook. En cas de pluie, un établissement est mis à la disposition des visiteurs et une décision quant à la poursuite des activités sera prise en temps et lieux.

Les classes disponibles lors du tournoi :

Classe féminine «ouverte» : Sous la formule 3 contre 3, un maximum de 8 joueurs par alignement est accepté.

Classe masculine «ouverte» : Puisqu'il n'y a aucun classement des joueurs, nous nous attendons à avoir une forte participation du côté masculin. À ce jour, la réponse est déjà positive. La formule 3 contre 3 sera aussi appliquée et un maximum de 8 joueurs par alignement sera accepté.

Classe mixte «ouverte» : Étant la seule catégorie à jouer sous la formule du 4 contre 4, nous attendons plusieurs équipes des ligues environnantes. Les joueurs des classes féminines et masculines peuvent aussi y participer. Il n'y a aucune obligation en ce qui concerne le sexe du gardien de but.

DATE LIMITE DES INSCRIPTIONS POUR TOUTES LES CATÉGORIES :
21 JUIN, 22H

Activités à faire dans les environs :

Party de la St-Jean à la plage municipale de Pohénégamook : Comme à chaque année, le traditionnel party de la St-Jean se déroulera le 23 juin à la plage municipale. Pour connaître l'horaire de la programmation, veuillez consulter leur page facebook.

Plage municipale : Située à 5 minutes du tournoi de dek hockey, les installations de la plage municipale seront ouvertes et disponibles pour vous divertir.

Nous vous attendons avec impatience, bienvenue à tous les participants!

LE RENDEZ-VOUS SPORTIF DE L'ÉTÉ À NE PAS MANQUER !

Aristodanse continue de s'épanouir!

Aristo4.2017Pohénégamook– L'école Aristodanse occupe une grande place dans la vie des citoyens de Pohénégamook en étant impliquée depuis 36 ans dans la sphère culturelle de la ville. L'école compte aujourd'hui environ 150 élèves. 150 passionnés de danse se donnent rendez-vous au minimum une fois par semaine pour développer leur talent en danse. Les enseignantes (Edith Laplante, Virginie Morin, Mélanie Chénard-Morin, Nancy Sénéchal et Nadia Lagacé) préparent chaque année un spectacle diversifié et haut en émotions. Cette année, le spectacle s'est tenu sur trois représentations les 29 et 30 avril, totalisant plus de 800
spectateurs pour le plus grand plaisir de tous. 

L'organisme est administré par des bénévoles qui ont à coeur la pérennité de l'école et la direction est assurée par Mme Anick Lefrançois. L'organisme est membre du RED (Réseau d'Enseignement de la Danse) afin d'assurer aux élèves un enseignement sécuritaire et de qualité. Les enseignantes ont pris part à la tournée RED-Rouge 2016 en enseignement de la danse jazz pour obtenir de nouvelles connaissances et techniques et pour mettre à jour leurs
acquis.

Aristodanse est également impliqué dans l'organisation de l'évènement « Pohénégamook en danse ». Cette année, une centaine de passionnés de danse de Pohénégamook, Rivière-Du-Loup, Lapocatière et Edmundston ont pris part aux formations offertes par des professionnels de l'école QMDA (Québec Multi-Danse Association) de Québec. En collaboration avec les 4 scènes, la relève en danse a pu performer en première partie du spectacle professionnel de QMDA.

Depuis 2014, Aristodanse fait maintenant partie de l'univers compétitif. En effet, l'école de danse a mis sur pied une troupe compétition du nom d'A.D. Girlz. Les danseuses ont passé des auditions pour être sélectionnées et s'entrainent trois heures par semaine en hip-hop en plus de leur cours récréatif d'une heure et demie par semaine.

La troupe A.D. Girlz a performé sur plusieurs scènes du Québec et fait briller Aristodanse à l'extérieur. L'an dernier, elles ont remporté la première place à Feel the Beat à Edmundston, en plus du plus haut score de leur catégorie tous styles confondus. Elles ont également remporté la mention argent au festival DansEncore de Trois-Rivières. Cette année, la troupe compétitive a continué sa belle lancée en gagnant pour une seconde fois la première place à Feel the Beat et en décrochant la deuxième place à la prestigieuse compétition Hit the Floor de Lévis. Tout un accomplissement pour nos danseuses! Elles ont performé à nouveau à Trois-Rivières en juin et elles se sont mérité la mention argent.

Cette année, Aristodanse a élargi le volet compétitif de l'école en offrant aux élèves la possibilité de faire partie d'une troupe précompétitive. Le groupe Lil' A.D. s'initie à l'univers compétitif en participant à divers évènements de danse : formations, ateliers et prestations variées. Les deux troupes de compétition ont performé à Pohénégamook en Danse, à la manifestation culturelle à St-Honoré, au Piraghetti de la maison des jeunes Piranha et à la Kermesse d'Acti-Famille. Une belle visibilité pour Aristodanse! Pour récompenser les efforts de la nouvelle troupe, les filles se sont décroché la mention argent au Festival DansEncore de Trois-Rivières dans la catégorie enfant pour leur première compétition.
Depuis l'été dernier, les enseignantes offrent une session de perfectionnement technique en hip-hop, jazz et contemporain. Durant six semaines estivales, les danseurs peuvent donc en profiter pour s'initier à la danse ou pour peaufiner leur technique.

En nouveauté cette année, une journée de type camp de jour en danse où les passionnés pourront en apprendre davantage
sur les arts de la scène : improvisation, maquillage, espace scénique, costumes, gestion du stress, esprit d'équipe et plus encore! C'est donc une année bien chargée qui se termine pour Aristodanse! Pour la suite, avec toutes ces belles réalisations, l'école de danse regarde l'avenir d'un oeil positif et optimiste avec la tête remplie de nouveaux projets!

Un premier marché public écoresponsable et intergénérationnel à Saint-Louis-du-Ha! Ha!

public-ecoresponsable-intergenerationnel-marche-st-louis-du-ha-ha-saint-louis-du-ha-h-001-620x348Sous l'initiative de l'école Georges-Gauvin et du Cercle des fermières de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, un premier marché public écoresponsable et intergénérationnel aura lieu le samedi 17 juin de 11h à 15h, dans la cour avant de l'école.

À cette occasion, les visiteurs pourront acheter des plants de légumes et de fleurs semés par les élèves de l'école et se procurer divers articles offerts lors d'un mini bazar. Les personnes désirant faire don de vivaces pour appuyer cet évènement pourront les apporter le vendredi 16 juin ou le samedi 17 juin à compter de 10h directement à l'école.

Une partie des profits de la vente des plants sera versée à la Fondation pour la persévérance scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Plusieurs activités parallèles sont prévues, dont l'animation d'une mini-ferme et la visite de Jacques Cyr, du Jardin de la Petite École, qui livrera son expérience horticole et qui répondra aux questions des visiteurs.

En présence de plusieurs dignitaires locaux et régionaux, la direction de l'école Georges-Gauvin en profitera pour annoncer l'entrée de l'établissement dans le réseau Écoles vertes Brundtland.

Source: http://www.infodimanche.com/actualites/affaires-et-economie/314872/un-premier-marche-public-ecoresponsable-et-intergenerationnel-a-saint-louis-du-ha-ha 

Retour d'une Coopérative jeunesse de service à Rivière-Bleue

P35-4-RI-009-0019-RLa Coopérative de développement régional du Québec – bureau régional Bas-Saint-Laurent annonce le retour des projets Coopératives jeunesse de service (CJS) pour la saison estivale 2017. Au Bas-Saint-Laurent, trois CJS seront en action, dont une à Rivière-Bleue.

En tout, six étudiants ont été embauchés et formés à titre d'animateurs pour accompagner les adolescents dans la mise sur pied de leur entreprise coopérative estivale. Environ 35 jeunes vivront une expérience d'entrepreneuriat coopératif significative.

Les Coopératives jeunesse de services regroupent de douze à quinze jeunes filles et jeunes garçons d'âge secondaire. Ensemble, et avec l'appui de leur communauté, ils relèvent le défi de mettre sur pied une entreprise de type coopératif afin de se créer un emploi dans leur localité. Les jeunes des coopératives jeunesse de services se dotent alors d'une structure décisionnelle coopérative et se répartissent les tâches et responsabilités afférentes à la gestion de leur coopérative et aux services qu'ils choisissent d'offrir à leur communauté (entretien ménager, gardiennage, tonte de pelouse, etc.).

LES CJS

La CJS naît de la mobilisation des ressources du milieu et de la création d'un comité local, représentatif de la communauté. Le comité local met en place les conditions financières et matérielles pour la réussite du projet.

Le projet CJS existe au Québec depuis 1988 et son développement ainsi que sa coordination sont assurés par la Fabrique entrepreneuriale. La mise sur pied des CJS est possible grâce à l'appui du mouvement coopératif et de ses nombreux partenaires nationaux, régionaux et locaux.
Le Fonds étudiant solidarité travail du Québec est le principal bailleur de fonds du projet CJS. Il rembourse le salaire d'un animateur sur deux, de niveau collégial ou universitaire. Les animateurs ont pour tâche pendant la période estivale d'encadrer douze à quinze jeunes de niveau secondaire qui mettent sur pied leur petite entreprise en offrant des services à la communauté. Grâce au Fonds étudiant de solidarité travail du Québec, en moyenne chaque année :
•370 emplois directs sont créés
•1 600 emplois indirects sont créés
• 400 organismes sont bénéficiaires
•17 régions sont soutenues

Au total, c'est 1 839 815 de dollars qui ont été investis pour les jeunes de toutes les régions du Québec, et ce, depuis plus de 15 ans.

source: Info-Dimanche; http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/314814/retour-dune-cooperative-jeunesse-de-service-a-riviere-bleue 

Importante contribution des Vaillants au championnat provincial scolaire d’athlétisme

vaillants-du-temiscouata-medailles-athletisme-temiscouata-001-620x348Pas moins de 15 athlètes du club Les Vaillants du Témiscouata figuraient sur l’équipe de l’Est-du-Québec au championnat provincial scolaire d’athlétisme 2017 qui s’est tenu à Longueuil les 10 et 11 juin derniers. Les représentants du Témiscouata n’ont pas déçu, abaissant une quinzaine de records personnels et raflant quatre médailles.

Cinq athlètes de catégorie benjamine, participaient à une première compétition provinciale scolaire. Chez les filles, Coralie Robichaud de Rivière-Bleue a terminé 9e au 80m haies et amélioré deux marques personnelles, en plus de contribuer à la 4e place du relais 4x100m de sa catégorie. Chez les garçons du même groupe d’âge, Alexis Caron de St-Athanase, Dominic Lahey de St-Marc-du-Lac-Long, Nathan Lebrun de St-Eusèbe et Benjamin Potvin de Pohénégamook, étaient en action. Le lancer du javelot d’Alexis lui a valu la 6e place. Dominic a obtenu une 14e place au lancer du poids, alors que Nathan a pris le 12e rang en longueur. Alexis, Dominic et Nathan ont aussi couru le 4x100m. Au disque, Benjamin a réussi son meilleur classement de la compétition avec une 18e position.

Chez les cadets, Les Vaillants comptaient sur six représentants, dont Vanessa Ayers. La lanceuse de Rivière-Bleue a encore dominé ses épreuves et été sacrée championne provinciale au poids et au disque. Du côté des garçons, les Pohénégamookois Tommy Blier et Arnaud Bouchard en étaient à un premier championnat provincial scolaire. Tommy a terminé 10e au disque et 11e au poids, alors qu’Arnaud a pris le 14e rang au javelot, en plus d’améliorer son record personnel en hauteur. Aussi de Pohénégamook, Alexis Fournier a bien couru au 1200m et au 2000m, qui lui a d’ailleurs valu la 20e place. Pier-Olivier Lebrun de St-Eusèbe a compilé des 6e places au 200m et au triple-saut, en plus de finir 11e en longueur. Pour sa part, Éloi Rousseau a réalisé des records personnels au 100m haies et en hauteur. Il a d’ailleurs remporté le bronze lors de cette dernière épreuve. À noter qu’Éloi et Pier-Olivier ont également obtenu une 5e place en prenant part au relais 4x100m.

Enfin, chez les juvéniles, quatre athlètes du Transcontinental y étaient, dont Jolianne Bernier. L’athlète de St-Athanase a pris le 6e rang de la finale du 100m haies. Elle a aussi bien fait en longueur et au 200m, en plus d’être du relais 4x100m qui a fini au 7e rang. Du côté masculin, David Bastille-Thériault et Émile Boulanger de Pohénégamook, étaient du rendez-vous. David a réalisé sa meilleure performance au 1500m, avec un record personnel lui valant la 16e place. Il a également participé au 3000m et au relais 4x400m. Quant à Émile, il participait au 100m, au 200m et au relais 4x100m. Il a pris respectivement les 12e, 10e et 8e rangs. Également de Pohénégamook, Fabrice Thériault a remporté la médaille d’argent au lancer du disque, grâce à une marque personnelle, en plus de finir 4e au poids. À sa dernière compétition scolaire, Fabrice a aussi été désigné pour porter le drapeau de sa délégation, qui a fini au 10e rang du classement des régions.

Source: http://www.infodimanche.com/actualites/sports/314803/importante-contribution-des-vaillants-au-championnat-provincial-scolaire-dathletisme 

TROIS VAILLANTS SE DISTINGUENT DE BELLE FAÇON À SHERBROOKE.

Pohénégamook – Ce fût un weekend spécial pour trois athlètes du club d'athlétisme Les Vaillants, les 16-17-18 juin à Sherbrooke. C'était le 30e anniversaire du Ian Hume Invitation et pour l'occasion, l'événement prenait beaucoup d'importance pour la saison extérieure 2017. Il y avait d'abord un volet pour la sélection des Jeux du Canada (U23). C'était aussi le championnat provincial des épreuves combinées pour les athlètes de catégorie cadette. De plus, cette compétition était une étape importante dans le processus de sélection de l'équipe du Québec pour les Championnats nationaux jeunesse de la Légion.

Cassandra Ayers de Rivière-Bleue, participait à une première compétition extérieure chez les juniors. Elle prenait part au lancer du disque et au lancer du marteau, dans un groupe de lanceuses qui tentaient de faire leur place sur l'équipe du Québec, en vue des Jeux du Canada. Même si elle était la plus jeune concurrente, elle s'est bien débrouillée avec une 4e place au disque et une 5e position au marteau. Elle poursuivra maintenant son adaptation au marteau 4kg et prendra part à quelques compétitions dans les prochaines semaines, dont le Championnat Canadien Junior à Ottawa.

Sa sœur cadette, Vanessa Ayers, prenait part à trois épreuves. Elle a d'abord remporté le poids avec un tir de 12,56m. Ensuite au marteau, son lancer de 43,10m lui a permis du même coup de remporter l'épreuve et d'obtenir un standard B pour la Légion. Puis au disque, elle a réalisé un gros record personnel, avec un jet de 37,03m, afin de mettre la main sur une troisième médaille d'or. Au terme de cette compétition, la lanceuse cadette possède maintenant les standards requis dans toutes ses épreuves, pour être sur l'équipe provinciale qui ira aux Championnats nationaux jeunesse de la Légion. De plus, elle se classe actuellement première au Canada au lancer du disque chez les cadettes.

Chez les garçons, Éloi Rousseau de Pohénégamook avait du pain sur la planche, lors de la journée de samedi. Au total, il participait à six épreuves en six heures! Il a d'abord remporté le saut en hauteur en épreuve individuelle, malgré un saut un peu plus modeste qu'à l'habitude. Participant également au pentathlon cadet, Éloi a dû effectuer deux épreuves en même temps, ce qui explique son saut de 1,60m. La suite de sa journée s'est très bien passée. Il a réussi des records personnels en longueur (5,19m), au poids (9,77m) et au 1000m (3 :22). Il a terminé le championnat provincial des épreuves combinées au 2e rang, avec un total de 2420 points.

Bravo aux athlètes pour ces belles performances.
Voici le lien pour voir tous les résultats : http://athletismesherbrooke.com/resultats/

Développement St-Godard vous présente sa programmation du mois de juillet pour les activités de la Halte Lacustre du Grand Lac Squatec.

Développement st-GodardVendredi 7 juillet: 5 à 7 avec Christiane Grégoire
À travers quelques compositions et interprétations, Christiane désire partager ses valeurs et ses préoccupations telles que la guerre, l'environnement, les bons moments, la famille, la solitude et évidemment l'amour. S'accompagnant simplement à la guitare, elle ajoutera peut-être quelques mélodies à la flute en introduction.

Samedi 8 juillet: Spectacle de Marie-a-une-légende
Marie-a-une-Légende crée des chansons aux anecdotes loufoques et aux et mélodies accrocheuses, teintées d'accents folk. Chargée de sa poésie où humour et émotion sont livrés avec la simplicité et l'exubérance qui la caractérise, l'attachante et audacieuse Marie-a-une-Légende dévoile un univers musical varié, porté par sa voix chaude, son écriture rafraichissante et son naturel désarmant.

Vendredi 7 et 28 juillet: Cueillette de contes avec Nikole Dubois de 13h à 16h
L'atelier nommé ''Des trésors tissent notre histoire'' a pour objectif de garder la mémoire vivante des trésors patrimoniaux de chez-nous par la cueillette et la mise en forme d'anecdotes et de souvenirs. Venez participer à cette rencontre en trois temps où vous pourrez explorer le conte, la poésie, le dialogue et la chanson... Inscriptions et informations au 418-899-0203.

Samedi 8 et 15 juillet de 9h à 12h: Je prends ma santé en main avec Miriam Gélinas
Êtes-vous motivé à améliorer votre santé, à retrouver l'énergie perdue, et à garder un poids santé? En appliquant des méthodes simples, naturelles, mais surtout efficaces, apprenez à apprécier la nature dans votre vie et dans votre alimentation de tous les jours avec la naturopathe Miriam Gélinas. L'objectif de ces deux rencontres sera de comprendre les besoins de l'organisme, les effets négatifs d'une mauvaise alimentation et pourquoi une saine alimentation améliore la santé. Miriam vous donnera aussi des conseils pour en faire l'application dans vos habitudes de vie : savoir comment atténuer les malaises physiques, savoir reconnaitre les aliments santés ainsi que plusieurs trucs et recettes pratiques et rapides. Profitez-en c'est gratuit!

Dimanche 9 juillet: Atelier de ceinture fléché avec la Farfaderie de 10h à 16h
Catherine Lamarre vous guidera dans votre apprentissage du fléché. Vous pourrez expérimenter le Chevron, une technique traditionnelle typique de la culture Québecoise. Places limitées et laine fournie - 12 $ Inscription 418 899 0203

Vendredi 14 juillet: 5 à 7 avec Printemps
En provenance de la Vallée du Madawaska au Nouveau-Brunswick, Printemps est formé de Josée-Anne St-Onge et Chad Ritchie. Deux artistes s'étant découvert des affinités à force de fréquenter la même scène musicale, ils écrivent et interprètent leurs propres compositions depuis 2013. Dans la lignée de la musique folk des années soixante-dix, leur musique suggère un univers musical léger et espiègle. En mariant leurs amours de la musique rock, blues et country d'hier à aujourd'hui avec leur fort penchant pour la musique folk ainsi que la musique de leur langue maternelle le français, le tandem explore l'interposition de leurs voix avec celle d'une mélodie de guitare parfois fougueuse, parfois plus douce. L'emphase est aussi mise vers la poésie candide de leurs paroles.

Samedi 15 juillet: Spectacle de Jérémy Grenier
Dès 20h, vous pourrez assister à un spectacle acoustique qui se promènera entre le folk et le rock. Gagnant de la 14e édition du Tremplin en 2013 et actuellement chanteur du groupe Beyond the Brave, c'est en solo que Jérémy vous présentera quelques compositions à travers plusieurs interprétations diverses. Venez découvrir cette jeune recrue qui vous impressionnera avec sa voix puissante et pleine d'émotions.

Dimanche 16 juillet de 10h à 16h: Atelier de fabrication de marionnettes géantes et grosses tête
Mireille Perrier, fondatrice d'Art et Merveille, vous invite dans son univers fantastique où vous pourrez apprendre à confectionner des marionnettes géantes avec des structures faites de harnais et toutes sortes de matériels récupéré. Aussi vous pourrez confectionner des grosse têtes faites avec de l'hart rouge, des ballons, du papier mâché et habillées de textiles ou simplement peintes. Tout le matériel vous sera fourni pour créer votre mascotte mais vous pouvez apporter quelques fournitures si vous avez des idées précises de ce que vous voulez faire! Pour plus d'information ou réservation appeler au 418 899 0203

Vendredi 21 juillet: 5 à 7 causerie sur un revenu social.
Pourquoi de plus en plus d'organisations au Québec et ailleurs dans le monde parlent de la mise en place d'un revenu social, revenu minimum garanti, revenu de base et combien d'autres variantes du même sujet? Le RASST vous offre une discussion, réflexion, ouverte à toutes et tous!

Samedi 22 juillet: Atelier de courtes pointes avec Nicole Dubé de 13h à 15h
Venez apprendre les rudiments de la fabrication des courtes pointes avec Nicole Dubé, vice-présidente de la fédération du Cercles des Fermières du Québec.

Samedi 22 juillet dès 20h spectacle de Jaimie Plourde.
Elle est auteure-compositeure-interprète et vient de produire son premier album « Où elle va », enregistré avec Maurice Deschênes, au studio Chorus de Dégelis. Résidente de Squatec et âgée de 37 ans, elle enseigne à l'école l'Étincelle de Lac-des-Aigles et adore écrire des paroles de chansons avec ses élèves. Jaimie compose depuis environ 10 ans et fait également partie d'un Duo qui s'appelle les Chic Acoustic. Elle a hâte de vous faire entendre ses chansons!

Vendredi 28 juillet: 5 à 7 Opérations Dignité présenter par le centre des Opérations Dignité
Les Opérations Dignité (OD) représentent le plus grand mouvement de résistance populaire rural du Québec. Le Centre des OD vous offre un aperçu historique du haut-pays du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Les enjeux et les défis sociaux, politiques et économiques sont alors abordés de front dans une perspective d'habitation du territoire pour comprendre l'héritage de ce mouvement unique. Le Centre des Opérations Dignité est un organisme d'économie sociale favorisant l'émergence de projets structurants dans les communautés rurales.

Samedi 29 Juillet Dès 20h00 spectacle de Leela
Chansons originales en français; chant, guitare, violoncelle. L'univers de Leela est tricoté main: tout en nuances et empreint d'une certaine mélancolie. Teintées d'humour, ses interventions sur scène lui confèrent une présence pétillante. En 2012, paraît son premier album « Attache-moi », dont elle confie la réalisation à Navet Confit. L'opus reçoit un accueil favorable auprès de la presse écrite et des radios. Aujourd'hui Leela prend une direction artistique plus épurée et prépare un nouvel opus. Établie dans la région Bas-Laurentienne, depuis presque deux ans, elle propose un spectacle intimiste en duo : guitare, violoncelle et voix. Pour écouter son premier album c'est ici: https://leelamusic.bandcamp.com/ 

TARIFICATION.
Spectacle: 12$ et gratuit pour les enfants.
Cartes fidélités : 6e spectacle gratuit.
Atelier gratuit pour les 50 ans et plus.
Passe de saison pour toutes les activités de la saison: 100$.

Inscriptions et informations 418 899 0203 ou lejeunearchet@yahoo.ca

Suivez la programmation complète sur le Facebook de Développement St-Godard ou au www.saintgodard.com

Venez découvrir le Centre Nature-Culture de la Halte Lacustre du Grand Lac Squatec situé au 331 Rang du Lac, Lejeune, endroit de sérénité pour les amoureux de la nature, avec son sentier pédestre de 1,5 kilomètres, ses 7 aires de pique-niques en bordure du lac, son belvédère ainsi que son emplacement de mise à l'eau pour le canot-kayak.

La Corporation Développement St-Godard de Lejeune fondée en 2008, est un organisme à buts non-lucratifs visant à promouvoir des activités aidant au développement du village de Lejeune et la mise en valeur d'échanges culturels Jallois et Témiscouatains.

Marche pour l'Alzheimer : Le Témiscouata amasse 14 842 $

azhemerTémiscouata-sur-le-Lac- Le comité organisateur de la Marche pour l'Alzheimer du Témiscouata est fier d'annoncer le montant total amassé lors de cette 10e édition. C'est 14 842 $ qui a été remis à la Société Alzheimer du Bas-Saint-Laurent pour les services dispensés dans notre MRC. En tout, c'est plus de soixante-dix personnes qui ont marché en prenant part à l'une des 2 marches qui avaient lieu, à Témiscouata-sur-le-Lac et à Pohénégamook, le 28 mai dernier. De plus, c'est 155 spectateurs qui étaient présents lors du spectacle-bénéfice « Je me souviens de mes artistes locaux » qui a eu lieu le 3 juin, à Dégelis.

Les comités organisateurs des deux marches tiennent à remercier Mme Linda Landry, médecin à la clinique médicale de Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Notre-Dame-Du-Lac, qui a généreusement accepté d'être la présidente d'honneur de la Marche pour l'Alzheimer du Témiscouata. Grâce à l'implication de ces bénévoles et avec le support de Mme Landry, nous avons pu faire de cette édition 2017 un franc succès.

On ne peut passer sous silence les généreux commanditaires qui ont participé à cette levée de fonds, dont les municipalités de Témiscouata-sur-le-Lac, Pohénégamook et de Dégelis, les restaurants Tim Horton du Témiscouata, Alimentation J.P. Labonté et Fils inc, Carl électronique, les Productions chorus, horizon FM et plusieurs autres entreprises de la région qui ont donné à la cause.

Pour en savoir d'avantage, vous pouvez contacter Annie Desrosiers au 418-894-6929 ou par courriel à optionloisirs@live.ca.

Roger Robitaille reçoit le prix Reconnaissance Claude Béchard

DATA ART 1654157-620x348Le 31 mai à l'Hôtel 1212 de Dégelis, Roger Robitaille, consultant expert dans le secteur forestier, a reçu le prix «Reconnaissance Claude Béchard» remis par le Conseil des Dirigeants d'Entreprises du Témiscouata (CDET) devant près de 100 personnes.

«Les critères de sélection sont à l'image de Claude Béchard. Notre récipiendaire est impliqué dans la communauté, il travaille pour le développement du Témiscouata, il est un ambassadeur pour la région et également une personne déterminée», a souligné Linda Bossé, pour qui c'était la dernière activité à titre de présidente du CDET, un poste qu'elle a occupé pendant trois ans.

«En préretraite, M. Robitaille continue à travailler sur des projets du secteur forestier. Il siège sur le conseil d'administration de l'Association forestière bas-laurentienne et sur la table Réseau Forêt-Bois-Matériaux de Témiscouata. Il est à l'éveil des nouvelles technologies. C'est aussi un homme de cœur, impliqué dans sa communauté notamment dans la Fabrique», a mentionné Mme Bossé.

«Merci, je me sens vraiment humble. Au Témiscouata, il y a plein de personnes qui auraient mérité ce prix. Je ne peux pas prendre la parole sans parler de la forêt. Des régions semblables au Témiscouata dans le monde ont vécu des problèmes, ont trouvé des solutions et sont devenues très riches. Nous devons faire du Témiscouata un leader au niveau du développement socioéconomique», a indiqué M. Robitaille. Il a notamment précisé que la forêt est un élément important de l'activité touristique au Témiscouata.

Rappelons qu'en 2013, le CDET a mis sur pied le prix «Reconnaissance Claude Béchard» afin de rendre hommage à M. Béchard, instigateur du CDET en compagnie de Gilles Garon. L'ancien député de Kamouraska-Témiscouata et ministre du Parti libéral du Québec, a été présenté comme un développeur et un grand ambassadeur du Témiscouata. En 2017, cette reconnaissance a été remise en collaboration avec le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Témiscouata, la Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET) et la Corporation de développement économique de la région de la ville de Dégelis (CDERVD).

Notons que le nouveau président du CDET est Nicolas Cervant Caron. Les autres membres du conseil d'administration sont : Richard Lemay, Nadine Lavoie, Manon Crevier, Jocelyne Beaulieu, Guy Raymond, Paméla Bérubé, Étienne Proulx et Linda Bossé.

http://www.infodimanche.com/actualites/actualite/314135/roger-robitaille-recoit-le-prix-reconnaissance-claude-bechard 

Le colloque Boostez votre leadership au féminin! est un fier succès

SJ7 5527Rivière-du-Loup– Femmessor Québec, bureau du Bas-Saint-Laurent, a tenu son 4e colloque régional ce 7 juin à Rimouski, sous le thème Boostez votre leadership au féminin! Plus de 150 participants, dignitaires et partenaires étaient réunis pour échanger sur le potentiel entrepreneurial féminin et sur son apport au développement économique du Bas-Saint-Laurent. Cette activité, également offerte aux hommes, a traité de sujets pertinents pour faciliter la réussite en affaires. « La qualité des échanges, la diversité de l'information livrée et la provenance variée des conférencières ont agréablement surpris les participants. Cette journée a contribué à favoriser les échanges entre les cheffes d'entreprises et les différents organismes du milieu ce qui permet de créer des liens, développer des alliances stratégiques et dénicher des opportunités d'affaires », a mentionné Madame Caroline Roy, directrice régionale Bureau du Bas-Saint-Laurent. Les femmes entrepreneures ont également eu la chance de mettre en commun leurs réalités et leurs défis. Ces échanges fructueux ont su lancer des discussions constructives et mener sur de nouvelles avenues de développement pour l'entrepreneuriat féminin.

À propos du colloque Boostez votre leadership au féminin!
Par la tenue d'un tel colloque, Femmessor Québec, bureau du Bas-Saint-Laurent souhaitait créer un lieu d'échange et de réseautage pour faire progresser le développement de l'entrepreneuriat féminin au Bas-Saint-Laurent. La comédienne, conférencière et animatrice bien connue Johanne Fontaine a eu le plaisir d'ouvrir les discussions en entretenant l'ensemble des participants sur savoir prendre sa place et afficher ses couleurs, pour assumer son leadership. Janie Duquette a poursuivi l'animation en présentant une conférence en lien avec la parution de son livre Les 7 clés du leadership féminin. Chantal Pilon (G Communication) et Christiane Plamondon (Conseillère SST et Animation de l'Est) ont également pris la parole en livrant un témoignage sur les défis et obstacles qu'elles ont eu à surmonter lors d'un atelier de l'apprentissage par l'échec. L'ancienne journaliste et lectrice de nouvelles pour le réseau TVA, Karine Champagne, a également participé au colloque avec sa conférence intitulée : Devenez la Rock Star de votre vie. Nathaly Riverin, formatrice et conférencière, a offert quant à elle un atelier-formation sur l'art de réussir comme dirigeante. Finalement, Maryse Rancourt (Propriétaire de Tactic design), Isabelle Fournier (Propriétaire de SGP Isabelle Fournier) et Cindy Rivard (Propriétaire d'Oyez Communications Marketing et Formations Inc. et copropriétaire de MaltBroue Inc.) se sont adressées aux participants lors de conférences PEP (partager, expérimenter, propulser). Merci à notre partenaire événementiel, la Table d'action en entrepreneuriat du Bas-Saint-Laurent, ainsi qu'à notre partenaire collaborateur, les SADC du Bas-Saint-Laurent.

À propos de Femmessor Québec
Femmessor Québec est une organisation qui accompagne et finance des entrepreneures partout au Québec grâce à 17 bureaux régionaux. Par son approche humaine et son expertise de pointe en entrepreneuriat féminin, elle rejoint plus de 15 000 femmes, des cheffes d'entreprises. Ses programmes de prêts (Fonds pour les femmes entrepreneures FQ) et d'équité (CCPME) cumulent 20 millions de dollars mis à la disposition des entreprises à propriété féminine. Femmessor Québec est soutenue financièrement par le ministère québécois de l'Économie, de la Science et de l'Innovation qui lui a spécifiquement confié le mandat d'accueillir, d'informer, d'orienter, de référer, de conseiller et d'accompagner les entrepreneures.

Vignette photo (de gauche à droite) : Caroline Roy, Nathaly Riverin, Karine Champagne, Maryse Rancourt, Cindy Rivard, Johanne Fontaine, Isabelle Fournier, Blandine de Maillard (Fondatrice de la Légende des Femmes Inspirantes), Christiane Plamondon, Sévrine Labelle (Directrice Femmessor Québec), Chantal Pilon et Janie Duquette.

La SADC de Témiscouata dévoile ses résultats de l'exercice 2016-2017

SADCTémiscouata-sur-le-Lac- La SADC de Témiscouata a présenté lors de l'assemblée générale annuelle de ses membres qui s'est tenue aujourd'hui à Saint-Louis-du-Ha! Ha! les résultats de ses interventions pour l'année 2016-2017. Les administrateurs de la SADC ont accepté d'investir dans 22 projets d'entreprises et autoriser des aides financières, sous forme de prêts à terme, totalisant 775 000 $. Les projets soutenus ont généré, dans les communautés témiscouataines, des investissements totalisant près de 3,4 M$ et permis de créer 12 emplois et d'en consolider 128.

Le président de la SADC, monsieur Vallier Daigle, et le directeur général, monsieur Serge Ouellet, ont expliqué, devant les membres, les nombreuses avancées et les différents changements vécus au sein de l'organisation au courant de la dernière année. À deux, ils ont parlé du nouvel exercice de planification stratégique amorcé par les administrateurs en 2016 visant à doter la SADC de nouvelles priorités et d'arrimer la mission de cette dernière avec les valeurs propres à l'organisation, soit le respect, l'ouverture, l'engagement, la rigueur et l'innovation. À titre d'exemple innovant, la SADC est, depuis l'hiver dernier, ce qu'on pourrait appeler « un bureau sans papier ». Monsieur Daigle a expliqué : « C'est une méthode de travail où tout est numérisé. Cette nouveauté concordait aussi avec l'arrivée de quatre jeunes nouvelles ressources fraîchement diplômées qui sont venues s'ajouter à une équipe d'expérience qui compte désormais maintenant sept personnes ».
D'autre part, par la démonstration des décisions d'investissements de la SADC selon les deux Fonds d'investissement qu'elle gère, le président a rappelé que la SADC ne limite pas ses interventions seulement en financement de projets de démarrage, d'expansion ou de relève d'entreprises. En fait, elle assure également des appuis en service-conseil et en commercialisation. Grâce aux programmes « Aide aux entreprises », « Soutien aux petites entreprises » et « Soutien aux projets régionaux », la SADC a pu soutenir 49 entreprises et organisations avec, entre autres, des contributions financières non remboursables. À cet égard, monsieur Daigle a rajouté : « Ce sont pas loin de 55 000 $ qui ont été répartis à travers 53 projets relevant des nouvelles technologies, de l'optimisation de la productivité, de l'acquisition de nouvelles connaissances et de la croissance, du développement et de la relève en entreprise ».
Les projets de développement local ont su capter l'attention des membres présents puisque plusieurs grands projets se sont concrétisés au courant de la dernière année. Nommons seulement l'annonce du Centre d'études collégiales du Témiscouata annoncé en janvier dernier et qui ouvrira ses portes en août prochain, l'ouverture imminente du tout premier espace de travail collaboratif au Témiscouata appelé Rabaska, la journée des donneurs d'ordres qui a rassemblé près d'une cinquantaine d'entreprises de la région de l'Acadie des terres et forêts en février dernier à Dégelis, l'étude de marché d'un atelier collectif de transformation des produits végétaux, le développement de la filière des produits forestiers non ligneux du Bas-Saint-Laurent et sans compter tous les autres.
Rappelons que la SADC de Témiscouata a pour mission de contribuer au développement économique du Témiscouata en déployant une vision d'avenir, en ralliant les forces de la collectivité et en offrant aux entrepreneurs et aux organisations de l'accompagnement, du soutien technique personnalisé et du financement adapté.